Choisir le changement : une affaire de coeurage

Portrait de Severine Lecacheur - Juillet 2023

Un jour, au cours d’une dispute avec mon chéri de l’époque, pour faire face à son reproche, je me suis entendue déclamer : « Je ne suis pas changeante, je SUIS le changement ! Pourquoi ne pas t’en inspirer plutôt que de vouloir me contrôler ?! »
et j’ai tourné les talons…

Ma conscience avait surement pour appui tout mon parcours intérieur antérieur
sur la libération des schémas familiaux répétitifs,
sur la guérison du féminin sacré,
sur l’observation des cycles menstruels et les états d’être associés,
sur l’étude approfondie de certaines lames de Tarot présentes plusieurs fois dans mon Référentiel de Naissance comme la Roue de Fortune et la Maison Dieu,
sur les retrouvailles spirituelles avec l’astre Lune*,
sur la nécessité d’accompagner l’humanité en devenir….
Wahou, tout ce coeurage à mobiliser toutes ces années pour retrouver le souffle, la liberté, la joie !

Je ne suis pas changeante, je suis le changement !

Depuis de l’eau a coulé sous les ponts,
à force de stagnations la belle histoire d’amour en question s’est terminée.
Ensuite, il y a eu les confinements qui ont accéléré ou ralenti des processus de réveil pour tous !
Il y a aussi pour moi d’autres belles aventures,
dont des élans de nomadisme plus ou moins aboutis :-),
dont ma participation engagée dans l’organisation des Chakras Festival**,
dont mon implication revigorée dans des formations et des stages hautement transformateurs…

Je ne suis pas changeante, je suis le changement !

J’avais un peu oublié cette phrase, relayée probablement dans mon esprit aux facéties du conflit amoureux. J’ai minimisé cette tirade de bon sens en pensant avoir juste voulu lui clouer le bec !
Sauf que cette phrase pleine de conscience m’est retombée dessus récemment, par mégarde, au détour d’une conversation anodine… comme si de rien… mais avec un petit smiley presque… 😉
Je me suis souvenue à quelle point le jour où elle a vibré de mes cordes vocales, elle ne sortait pas de mon mental inscrit dans la dualité. Elle ne venait pas non plus de mes tripes émotionnelles aspirantes au Drama. Non, elle émanait de cet endroit de moi connecté à plus grand, connecté à la Conscience, et qu’à ce titre, cette phrase m’a guidée subtilement depuis ce fameux jour sans que je m’en rende vraiment compte.

Je ne suis pas changeante, je suis le changement !

Dans mes circonstances de vie hors normalité approuvée et avec le cumul de certains de mes choix osés, étranges pour d’autres qui rêvent de sécuriser la sécurité, (et encore, je ne suis qu’une petite joueuse !), cette année, par des commentaires désobligeants (mais bien intentionnés !😉) certains ont mis en doute la « saineté » de mon esprit…
Récemment, plus affaiblie dans ma puissance par un covid long, j’ai adopté aussi ces doutes et ces jugements sur moi-même. Je les ai laissé m’habiter et prendre le pouvoir, au point de me faire toute petite, toute transparente, toute éteinte… mais aussi toute résistante aux appels intérieurs de changement même petits qui me paraissaient du coup pure folie…
alors que c’est de vouloir conserver tout comme avant qui est pure folie !

Je ne suis pas changeante, je suis le changement !

Aujourd’hui, j’en suis certaine : je suis saine de corps et d’esprit ! Je suis d’autant plus saine que je suis le changement lui-même… 😉
Ma contribution sur Terre passe par les changements que je choisis et que j’incarne.
Tant mieux s’ils déstabilisent mon entourage…
Tant pis si je ne sais pas les justifier autrement que par : « sinon je m’ennuie »…
Parfois d’ailleurs, je ne comprends pas tout sur le coup, mais le sens m’apparait plus tard.
Souvent, je traverse de l’inconfort, mais ma motivation ne faillit pas car je sais que je vais vers plus grand et plus savoureux.

Je ne suis pas changeante, je suis le changement !

Les retrouvailles avec cette conscience est un chemin parsemé d’étapes (ou d’embûches !) auprès de plusieurs êtres bienveillants (ou pas d’ailleurs ! 😉 ). Je ne saurai plus donner de détails de toutes ces rencontres magiques, de tous ces livres inspirants, de toutes ces séances transformatrices, de toutes ces conversations, etc… tellement tout s’imbrique et se répond, tellement le temps n’a pas de prise sur l’expansion de la conscience.
Le fondateur d’Access Consciousness, Gary Douglas, dit « Tu piges quand tu piges ! ».
C’est le bon timing, non seulement je pige, aussi je me promets de ne plus l’oublier.

Je ne suis pas changeante, je suis le changement !

Quelle énergie je suis pour me sentir emprisonnée par les répétitions ? Pour ne pas aimer la routine ? Pour adorer explorer de nouvelles voies ? Pour me désintéresser de celles qui sont sous les effets de mode ou de l’engouement collectif ? 
Quelle énergie je suis pour adorer ouvrir des portes à mes clients afin d’éclairer leur avenir ?
Aujourd’hui, je le reconnais totalement : je suis une futuriste !
Par le changement que j’ose être, je suis une énergie sur Terre pour cocréer un futur qui n’a jamais existé avant.
Ce mot de « futuriste » épouse toutes les formes de mon être depuis quelques jours et vient mettre la cerise sur le gâteau de ma phrase clé. Il vient du livre « Salon des femmes » de Gary Douglas, pour ne pas citer toujours le même (oups). Ce mot a été relayé à haut degré vibratoire dans les facilitations d’Isabelle Girard qui l’incarne pleinement pour que je puisse en intégrer toutes les subtilités et que s’ouvre un nouveau champs des possibles.

Je ne suis pas changeante, je suis le changement !

Comme beaucoup de femmes…
Comme beaucoup d’hommes qui s’inspirent des femmes…

Si tu te reconnais dans tout ou une partie de ce texte, si cette énergie te parle, écris le moi en commentaire, j’adorerai te lire !

* connexion très amplifiée en 2018 par mon voyage en Inde et mes accompagnements tarologiques en ligne nommés « Exaltation de XVIII»
** si tu ne connais pas le Chakras Festival, c’est là :  https://chakrasfestival.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quinze − 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

css.php