Choisir d’être librement responsable de soi

Aujourd’hui je découvre une fable qui me parle corps & âme !
Je m’y reconnais tellement que je me demande s’il s’agit d’aspirations universelles parfois cachées au fond des cœurs ou s’il s’agit d’une nature propre à chacun ?
A votre avis : est-ce que tout le monde aspire à être un aigle (royal même!) sans forcément oser l’être… ou bien, et ce sans aucun jugement, est qu’il y a bien des nature d’huître et des natures d’aigle ?
J’aimerai beaucoup que vous la lisiez cette fable ci-dessous et que vous me témoigniez de votre choix à vous…

La fable de l’Huître et de l’Aigle… 😍

Il était une fois deux œufs qui discutaient de ce qu’ils deviendraient une fois qu’ils seraient éclos.

Le premier œuf dit :
« Je voudrais devenir une huître car les huîtres n’ont rien d’autre à faire que de se prélasser dans l’eau du matin au soir. Elles ne doivent pas prendre de décisions, et les courants de la mer se chargent de les emmener vers d’autres fonds, sans qu’elles n’aient à prévoir elles-mêmes où aller. C’est aussi l’eau de mer qui se charge de les nourrir. Quelle que soit la quantité de nourriture apportée par le courant, l’huître s’en contentera. C’est la belle vie ! L’huître a peut être une liberté restreinte, mais elle n’a pas de décisions à prendre ni de responsabilités à assumer. Elle n’a qu’à vivre sa vie tandis que l’océan se charge du reste. »

Le deuxième œuf répond :
« Cette vie-là ne m’intéresse pas. Moi, je voudrais être un aigle ! L’aigle est libre d’aller là où ça lui chante. C’est vrai qu’il est responsable de sa propre survie et qu’il doit chasser pour se nourrir, mais il peut voler plus haut que les cimes des montagnes. C‘est l’aigle qui décide où il va, il n’est soumis à personne. Pour ma part, je me fixe aucune limite. Je ne voudrais en aucun cas être la victime livrée aux humeurs de l’océan. Pour avoir cette liberté, je suis prêt à payer le prix et à fournir l’effort nécessaire pour vivre la vie d’un aigle. »

📖Texte de Tom Schreiter (Les Secrets du parrainage)
📷Photo de Nadine Doerlé (Pixabay)

Mon choix à moi est tout fait, et la photo de ce poste l’illustre…

Liberté

🍀 Cette aspiration à la liberté me porte depuis toujours même si j’ai mis du temps à avoir confiance dans mes ailes pour voler. Le jour où j’ai quitté mon statut de salariée (cadre super bien cotée) j’ai posé la meilleure décision de ma vie !

C’était il y a 15 ans, j’ai fait mon premier grand saut, j’ai quitté une place de cadre en réassurance avec une carrière toute tracée et une sécurité bétonnée, pour me mettre à mon propre compte en tant qu’accompagnante en développement personnel… et j’ai suivi le vent 🥰

Au monde de la Finance, j’ai préféré explorer les mystères de l’Humain !

Certes,
– Il y a eu des hauts et des bas, jusqu’à ce que je stabilise intérieurement ma confiance, mais j’ai aimé vivre ça !
– Il y a eu l’incompréhension de mon entourage, pendant des années, mais le respect au final de celle qui ose !
– Il y a eu des sorties de zone de confort intenses, des mains tendues aussi pour lesquelles j’ai énormément de gratitude, mais jamais je n’ai eu l’idée de revenir en arrière, toujours j’ai continué à avancer, croire et accepter de me rencontrer plus profondément, d’investir en moi…
pour avoir ? encore plus de liberté ! 🤪

Il ne s’agit pas de la liberté de l’adolescente qui veut faire ce qu’elle veut quand elle veut, sans engagement de sa part…😂

Il s’agit de la liberté par rapport aux conditionnements reçus en héritage ou en culture, de la liberté de créer ce qui nous est nécessaire, la liberté d’être soi-même sans plus chercher à plaire, la liberté de participer à des projets qui sont alignés avec sa conscience, la liberté de s’amuser sans recourir à l’oubli du quotidien, la liberté de choisir, la liberté de servir…
la liberté de ne pas « travailler », parce que ton activité professionnelle t’épanouie et t’amuse… comme des loisirs!

J’aime mon métier et j’en apprécie toutes les casquettes, même les plus chronophages !
J’apprends tous les jours et je forme tous les jours…
Comment ça peut être encore mieux que ça ?

Et demain ? 
🌺 et bien…
avec le confinement et l’introspection maximale à laquelle ce dernier invite, je fais partie de ceux qui pensent qu’il y aura un avant et un après…
Pourquoi ne pas voir plus grand encore ?
Un après qui serait plus fun, plus juste, plus harmonisé, plus respectueux de notre planète et de tous les êtres vivants qui l’habitent !

Des idées germent, des nouvelles cimes à survoler se dévoilent, pour venir élargir l’espace des possibles à explorer… l’Aigle lustre ses ailes, il se prépare à sentir en lui l’appel d’un nouveau rêve pour contribuer encore plus à la VIE…

Et vous ? 
Quel est votre choix ?

Sachez, au passage 😉 que si vous souhaitez devenir l’aigle que vous savez que vous êtes au fond de vous, osez le reconnaître et le choisir déjà ! Ensuite, ouvrez vos ailes…  et n’hésiter pas à me consulter pour vous accompagner à prendre votre envol. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.